Annexe 6a – Lettre de Madame Lète à l’attention de son fils, Bobby

Courrier

Cher Bobby,

Tu es sur la bonne voie si tu lis cette lettre. Nous avons dû partir précipitamment d’Edimbourg pour une raison que je ne peux t’expliquer encore. S’il te plaît, ne t’en fais pas trop et profite de la capitale. Tu verras que l’on s’y sent vite chez soi. J’espère que Glasgow t’a aussi rappelé de bons souvenirs d’enfance. Je dois déjà partir. J’aimerai écrire tant d’autres choses mais ce n’est pas encore le moment. J’espère que tu nous retrouveras bientôt mon Bobby.

Je ne peux t’en expliquer davantage. Mais tu comprendras. Je suis fière de toi.

Ta maman qui t’aime.

PS : Papa a perdu sa photo fétiche de Rugby, il est fou de rage !

 

Retour à la nouvelle.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer