Connaissez-vous le hurling ?

Le hurling, considéré comme le sport le plus rapide au monde, est considéré depuis 2018 par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité.

Ce pilier de la culture irlandaise, qui a déjà plus de 2000 ans d’existence, continue à passionner les foules. En Irlande, il est encore particulièrement pratiqué : il est le 3e sport le plus populaire du pays avec plus de 100 000 licenciés.

hurling

Le hurling, le plus vieux jeu sur terrain d’Europe

Le sport national irlandais aurait des origines celtes.

Ces peuples, en s’installant sur l’Ile d’Émeraude, auraient importé ou créé le hurling bien avant l’arrivée du christianisme (fin 4e – 5e siècle). Les équipes, représentant les villages à proximité, comptaient à l’époque plusieurs centaines de joueurs.

Il est alors pratiqué par des équipes représentant des villages voisins. Ces jeux impliquaient alors plusieurs centaines de joueurs et pouvaient durer plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Au 7e – 8e siècle, on trouve les premières traces écrites mentionnant ce sport. Par la suite, de nombreux manuscrits parlent du hurling.

Par exemple, dans le récit de Táin Bó Cúailnge datant du 11e siècle, le héros national Cúchulainn est présenté comme ayant joué au hurling à Emain Macha et vaincu tout seul 150 adversaires en une seule partie. D’autres textes expliquent que Fionn Mac Cumhail (à l’origine de la Chaussée des Géants) aurait aussi pratiqué ce sport.

Du 16e au 18e siècle, le hurling est interdit, car il est considéré comme beaucoup trop brutal.

Heureusement, dès la fin du 19e, la situation change et le sport gaélique retrouve sa superbe. Il se décline même en deux versions :

  • Iomaint (qui deviendra le hurling moderne), dominant au sud de l’ile ;
  • et Camànacht à Dublin (plus proche du hockey sur gazon).

Au début du 20e siècle, le hurling aurait aussi aidé les nationalistes à duper la vigilance anglaise. En effet, ils tenaient leurs fusils à l’envers, pour faire croire que le canon était en réalité une crosse…

Comment jouer au hurling ?

À l’origine, les Irlandais jouaient directement dans des champs, sans nombre de joueurs défini.

Aujourd’hui, chaque équipe est composée de 15 joueurs :

  • 6 défenseurs ;
  • 6 attaquants ;
  • 2 milieux de terrain ;
  • 1 gardien de but.

Les équipements

Le hurley (aussi appelé camán en gaélique) : il s’agit d’une crosse en bois que les joueurs utilisent pour frapper la balle. Il mesure entre 75 et 96 cm selon la taille du joueur.

Le sliotar : la balle en cuir qui sert à jouer au hurling. Elle ressemble un peu à celle du base-ball, même si elle est plus épaisse. Son centre est constitué d’un noyau de liège. Le sliotar mesure environ 7 cm de diamètre et pèse 110 grammes.

Le casque : doté d’une grille, il est obligatoire depuis le 1er janvier 2010, afin de protéger la tête et le visage des joueurs. En effet, il est fréquent que la vitesse de la balle atteigne 150 km/h et qu’elle parcoure jusqu’à 110 mètres !

Tout savoir sur le déroulement d’une partie de hurling

Chaque match du Championnat d’Irlande dure 70 minutes, et se déroule en 2 périodes de 35 minutes. Tous les autres matchs durent seulement 60 minutes.

L’objectif : marquer un maximum de points en envoyant la balle dans le but de l’équipe adverse.

Et pour corser le tout, il y a des règles précises à respecter :

  • les passes sont effectuées en tapant dans la balle avec le bout de la crosse ou avec les pieds ;
  • le sliotar peut aussi être distribué à la main ;
  • lorsqu’il touche le sol, il ne peut pas être ramassé à la main ;
  • ensuite, il ne peut pas être gardé plus de 4 pas en main ;
  • quand le sliotar est sur la hurley, le joueur peut la prendre en main, courir 4 pas et la remettre en équilibre sur la hurley (cette action peut être réalisée 2 fois) ;
  • le hors-jeu n’existe pas.

Compter les points

Au hurling, faire passer la balle entre les deux poteaux, au-dessus de la barre horizontale des filets, rapporte 1 point.

Marquer un but dans la cage défendue par un gardien, avec une hurley plus grande, rapporte 3 points.

Une activité à ne pas manquer en Irlande : assister à un match de hurling

Si vous passez par Dublin, profitez-en pour aller au stade de Croke Park pour voir un match de hurling. Vous ne le regretterez pas, tant l’atmosphère est unique !

Sinon, vous pouvez assister à des matches toute l’année, partout en Irlande.

En effet, l’Association Gaélique d’Athlétisme (GAA) organise deux grandes compétitions de hurling :

  • de novembre à mars – la National Hurling Ligue, avec les différents Comtés qui s’affrontent
  • de mai à septembre – le All-Ireland senior Hurling Championship (la fameuse « Guinness Hurling Championship ») : plusieurs équipes amateurs vont tenter de décrocher leur place pour la finale qui se déroule toujours à Croke Park le premier dimanche de Septembre.

Si vous ne pouvez pas vous rendre dans un stade, rendez-vous dans un Pub ! En buvant une bonne pinte de Guinness, vous pourrez découvrir toutes les subtilités de ce sport mythique, dans une ambiance chaleureuse.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer