D’où vient la danse irlandaise ?

Si vous avez la chance de visiter l’Irlande, préparez-vous à danser ! Sur l’ile d’Émeraude, la danse fait partie du quotidien de la population. Elle est présente partout, des pubs jusqu’aux salles de spectacles, en passant par les rues et les concerts.

En solo, en couple ou en groupe, les Irlandais apprennent à danser dès leur plus jeune âge. Il y a d’ailleurs une réelle diversité de styles. Leur point commun ? Des airs enjoués qui vont vous donner envie de bouger vos gambettes…

 

Un mix entre plusieurs influences culturelles

 

 

 À l’origine, l’histoire de la danse en Irlande est intimement liée au paganisme et au druidisme. En effet, l’invasion Celte, qui a duré plus de 900 ans, a laissé l’empreinte la plus marquante.

Parmi les rituels des chefs religieux Celtes, il y a des danses formant un cercle autour des arbres sacrés. Destinées à rendre hommage à la nature et au soleil, elles sont le plus souvent réalisées en groupe. Une tradition qui demeure dans les danses traditionnelles irlandaises.

Au fil du temps, les communautés celtes se sont appropriées cette culture de la danse, en l’intégrant dans leurs célébrations. Vers 1600 av. J.-C., la musique débarque sur le sol irlandais, importée d’Allemagne. Elle devient alors rapidement incontournable pour accompagner les danseurs.

Par la suite, les premiers festivals voient le jour : chaque « feis » mêle discussions politiques (une autre passion irlandaise !), contes, sports, et danses en musique. 

 

 

L’impact du christianisme sur l’art de la danse

 

Vers 431 apr. J.-C., Saint Patrick convertit les Celtes païens au christianisme. Cette évolution religieuse va avoir un impact sur la culture locale et les croyances populaires. La danse va commencer à évoluer…

…mais il est difficile d’avoir des détails exhaustifs sur ce pan du patrimoine culturel irlandais. Car les Vikings, qui débarquent sur l’ile d’Émeraude en 800, anéantissent de nombreux écrits.

Le prochain changement notable survient au 12e siècle avec l’arrivée des Normands. Ils apportent avec eux la danse « Carol », une sorte de ronde durant laquelle les danseurs et les danseuses suivent le rythme et les indications du chanteur situé au centre.

 

 

 

 

Une culture qui s’est transmise à travers les siècles

 

Peu importe les invasions successives qui ont laissé leur empreinte sur le pays, la tradition de la danse irlandaise s’est transmise de génération en génération. D’ailleurs, elle n’a pas cessé de gagner en popularité.  À tel point qu’au XVIIe siècle, les Irlandais commencent même à danser seuls. Ils sont le plus souvent équipés de sabots pour jouer aussi sur la rythmique (un peu comme avec nos claquettes contemporaines).

Au 18e siècle, une nouvelle sorte d’enseignants fait son apparition : les Maîtres de Danse.  Ils se déplacent dans les villes et dans les campagnes pour inculquer leur art aux plus jeunes. En contrepartie, ils bénéficient du gîte et du couvert. Les talents les plus remarquables exécutent des solos et peuvent même rejoindre des compagnies de danses.

Les affrontements entre les Maîtres de Danse ont donné naissance aux compétitions de danse irlandaise, très prisées de nos jours.

Au 19e siècle, la création de la Ligue Gaélique a aussi été très importante pour préserver et faire connaître la danse irlandaise.

 

 

 

Les danses officielles irlandaises

 

Ne manquez surtout pas les spectacles de danse irlandaise ! Vous pourrez admirer des costumes folkloriques qui évoquent les robes que portaient les paysannes il y a plus de deux siècles. Ils sont ornés de beaux motifs celtiques, brodés en relief.

Cette discipline a aussi acquis une notoriété mondiale grâce à des shows comme Riverdance, diffusé durant l’entracte de l’Eurovision en 1994, ou Lord of the Dance. Le must : assister à un « Hooley Show » local, dans un pub. Ambiance garantie !

Bon à savoir : dans les danses irlandaises, ce sont les 2 techniques de base identiques qui sont déclinées sous différentes formes. Elles font référence aux mouvements des pieds des danseurs (soit « Ballet Up », soit « Flat Down »).

Voici les danses typiques de l’Irlande :

Step Dance 

C’est la fameuse danse avec les claquettes irlandaises ! Le tempo est rapide ; le tronc des danseurs est rigide. Seuls leurs pieds et leurs jambes bougent. Ce ballet est impressionnant de maîtrise technique…

Il en existe deux versions : le step dance traditionnel, qui est accompagné par une musique folklorique, et le step dance moderne, qui se danse sur une musique contemporaine.

Tap Dance

Il est souvent confondu avec le step dance. Pourtant, le tap dance permet de bouger l’ensemble du corps pour suivre le rythme de la musique. Avec, toujours, le même impératif qu’avec le step : taper des pieds.

Set Dance

Ces séries de danses utilisent la technique du Flat Down et sont exécutées en quadrilles. La chorégraphie peut être imposée par la Commission officielle de danse irlandaise de Dublin (= set traditionnel) ou être créée par un professeur/chorégraphe (= set).

En duo, il est aussi possible de pratiquer le set dance pour danser sur les polkas, les cornemuses irlandaises, les valses et les gigues

Ceili Dance

C’est la danse des couples. Elle se pratique avec la technique du Ballet Up, sur une musique traditionnelle. Elle est très appréciée lors des mariages.

Sean-Nos Dance

Cette danse a trois particularités :

  • elle se pratique en solo ;
  • elle offre une liberté de mouvement des bras ;
  • elle laisse la part belle à l’improvisation, afin de découvrir le style personnel de chaque danseur.

 

 

 

Pour en savoir plus ou découvrir le programme des festivals chaque année c’est par ici !

 

 

 

 

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer