Les dernières nouvelles sur les chats sauvages dans les Highlands

Pour sauver le chat sauvage de sa disparition, le gouvernement a décidé de les attraper pour les mettre dans les zoos…

A ce jour et à notre connaissance, malgré un budget important dépensé, ils n’ont pas réussi à approcher un seul chat sauvage.

 

Du côté de Wildcat Haven, par contre nous avons la chance d’être entendu par certains médias dont l’Australie !

 

L’équipe d’une émission très populaire en Australie Foreign Correspondent est venue sur place 5 jours au mois d’août, voici une partie du documentaire :

 

Les explications du Dct Paul O’Donoghue :

Voici un arbre de choix pour fixer la caméra, car si vous pouvez regarder par là, vous pouvez voir un tracé par lequel les animaux passent, il y a de fortes probabilités pour qu’il soit aussi utilisé par les chats sauvages.

Ils ont un raisonnement pratique et utilisent les endroits faciles d’accès dans la végétation denses.

La caméra est mise en place ainsi que plusieurs sur l’ensemble du domaine des Lairds. Ce sont des caméras à détection de mouvements qui prend tout être qui passe devant.

Pour attirer les chats sauvages, l’équipe utilise des filets de maquereau marinés dans de l’huile. Malgré la pluie, l’huile permet de maintenir l’odeur, les chats sont attirés et parcourent des kilomètres pour ce festin.

Ewan Brennan l’assistant de Paul passe en revue de nombreuses heures de film, il n’y a pas que les chats sauvages qui sont attirés par l’odeur du maquereau, et les caméras enregistrent l’image de la vie nocturne locale. On peut ainsi voir la marte des pins de la famille des belettes, le blaireau fait aussi partie de cette famille.

Les images du chat proviennent du même emplacement où il a été aperçu l’année précédente. Paul commente : on dirait un vrai tigre, comme un tigre miniature.

 

Si vous destinez votre vie à tenter de sauver une créature, vous appréciez chaque différence avec le chat domestique, même si les non initiés n’en décernent pas beaucoup.

« Regarde ces rayures »

« Il a cette arrogance de félin n’est-ce pas ? »

« Sa queue bouge comme celle d’un tigre avant qu’il débute sa chasse ».

Il n’y a pas de doute, c’est un vrai, c’est super.

 

 

 

De plus, quel plaisir de voir cette créature de la nuit poser pour l’une des caméras infrarouges car il est si difficile à voir qu’on l’appelle “ghost cat” : le chat fantôme.

Savez-vous que la réintroduction de lynxs est prévue au Royaume-Uni ? L’Equipe de Wildcat Haven soutient cette action en espérant que la mise en place d’espaces privilégiés pour le lynx profitera aux chats sauvages.

 

La population locale est impliquée dans la préservation du chat sauvage, les écoliers viennent aider à mettre les caméras suivant les conseils de l’Équipe. Les chats domestiques sont stérilisés pour éviter l’hybridation mais aussi pour atténuer les bagarres qui peuvent véhiculer des maladies.

Avec l’accord des Propriétaires, l’ensemble des chats domestiques ont un bilan de santé, sont stérilisés, pucés et rendu à leur maitre.

 

 

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous souhaitez agir pour l'écosse ?

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer