Le voyage de Bobby – Épisode 4

J’ai du prendre mon mal en patience…
Les jours se sont écoulés lentement. Comme une chenille grimpant l’himalaya (j’exagère ?). J’attendais cette maudite lettre qui me donnerait le lieu précis où se trouvaient mes parents et chaque jour, je reportais le départ. J’ai voulu trouver des indices mais rien…
Les gérants de l’hôtel ne savaient rien et les employés étaient tous irréprochables. Dommage. Inspecteur Bobby est resté bredouille.

Inspecteur

Je me suis dit que je devrai aussi m’aérer l’esprit et profiter des beautés de la ville de Glasgow, avant de partir. Comme prévu, j’ai d’abord été au Rawlings : Love to Eat. J’y ai mangé de délicieux scones (annexe 4a) et de fabuleux desserts !
J’ai aussi goûté, dans d’autres restaurants typiques, de nombreuses spécialités tels que le stovies ou le haggis et pris le petit déjeuner traditionnel du dimanche matin.

stovieshaggis
Je ne me doutais pas de la richesse de la cuisine écossaise. On m’a d’ailleurs vivement conseillé de goûter ce bœuf Angus originaire d’Aberdeen.

Peut être irai-je faire un tour dans cette ville fascinante …
Aberdeen

J’ai déambulé dans la ville avec les yeux braqués vers le ciel comme si j’étais redevenu ce gosse, dans un parc d’attractions. Je n’aurais pas été moins discret avec l’étiquette « touriste » collée au milieu de mon front. Au fur et à mesure de mes promenades, j’ai découvert une richesse culturelle (musées, parcs, activités diverses (annexe 4b)) que je n’aurai jamais soupçonné. Cela m’a permis de faire le point et d’avoir l’esprit plus vif chaque jour. Je me suis malgré tout tordu la cheville en observant, tout en marchant, la cathèdrale, omniprésente et je me suis tordu l’oeil en suivant du regard les jolies écossaises déambulées ostensiblement devant mon regard totalement innocent et désintéressé. Et choqué.

filles écossaise

Malgré tout, chaque jour, tel un prisonnier, je dessinais un trait sur une feuille que j’avais laissé sur la table d’entrée de ma chambre d’hôtel. Deux jours passèrent, puis quatre, puis six …

calendrier

Deux semaines plus tard, je bouillonnais. J’avais découvert en Glasgow ce qu’on peut avoir de meilleur dans une ville d’envergure, mais je ne pouvais plus attendre. Il me fallait prendre une décision. Je décidai d’aller d’abord marcher dans le centre ville et d’agir après. Alors que je sortais d’un magasin de confiseries (mon péché mignon), je percutais assez lourdement un individu. Sur le point de m’énerver, je vis que l’individu en question était une femme qui ramassait rapidement ses documents tombés par terre.

  • Sorry, i’m french and … lançais-je.
  • Pas besoin de préciser avec votre horrible accent ! me coupa t-elle. Ce qui me laissa muet… juste le temps pour cette femme de disparaître de mon champs de vision.

Quand je repris mes esprits, je remarquais un papier par terre qui appartenait certainement à ma « victime ». Le hasard voulut, qu’elle se rendait à Edimbourg. Je décidais de conserver ce document, juste au cas où. Je rentrais à l’hôtel avec la ferme décision de décider quelque chose fermement ! C’est dire si ma décision était décidée ! En entrant, je découvrit le mot tant espéré (Annexe 4c).

Lettre

Une fois lu, je prenais un ticket de train pour Edimbourg. J’étais à la fois soulagé, impatient et un peu nostalgique. Glasgow était une ville si particulière. Elle marquait chaque personne qui l’observait réellement. Il y avait même des expressions (Annexe 4d) liées à la ville.

Mais je devais partir…

Il me fallait prévenir tata Suzette. Alors, le lendemain, juste avant de partir pour Edimbourg, je lui envoyais une carte postale (annexe 4e). Avec une photo de moi, goûtant des Soor Plooms à la confiserie ! Un vrai délice !

soor plooms

J’optais finalement pour le train. Au guichet, quand on vérifia mon identité, l’homme sourit réfrénant un petit rire. Mon nom faisait toujours cet effet là. Il faudrait que je parle de tout cela avec papa, une bonne fois pour toute.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer