Le voyage de Bobby – Episode 6

photo

Le réceptionniste observe la photo sans broncher… (vous vous rappelez? La seule photo que j’ai avec mes parents.)
… tout en m’écoutant attentivement. Puis il me répond d’une manière certaine :

 » – Monsieur était amusant et bavard. Madame charmante et tout aussi agréable. Un couple que l’on aime côtoyer. Ils sont partis il y a quelques jours.
– Partis ? Où ? demandais-je comme si j’allais me lancer à leur poursuite dés maintenant.
– Nous ne nous permettons pas d’interroger nos clients! De plus, ils sont partis précipitamment et sans nous donner de détails sur les raisons de leur départ ni sur leur destination.
– Combien de temps sont ils restés ? Quelle chambre ont ils réservée ?
– Ils sont restés presque deux semaines. Je pourrai vous indiquer leur chambre mais ce serait inutile. Votre papa et votre maman paraissaient tendus, sans que je ne sache pourquoi. Votre mère m’a chargé de vous donner une courte lettre (annexe 6a). La voici. »

Courrier

Je la lis et reste à ce moment sans voix. Je remercie l’employé d’une voix détachée et je m’éloigne l’esprit déjà ailleurs. Je me couche l’esprit embrouillé…
Demain, je visiterai le château afin de me détendre et de prendre de la distance par rapport aux évènements.
Puis j’agirai.

Le château d’Edimbourg

chateau edinburgh

La nuit sans nuages fut remplie de rêves et me donna un nouvel élan (pas l’animal, l’impulsion énergique !)
Réveillé requinqué, je décide de partir tôt à l’assaut d’un lieu merveilleux: le château d’Edimbourg (annexe 6b).

Situé en haut de la High Street, il abrite depuis 1996 la Pierre du destin (annexe 6c).
La vue sur le centre ville est stupéfiante: l’édifice surplombe la ville et la domine.
Comme un phare qui veille sur les marins, le château semble offrir cette protection à tous les habitants. On lève les yeux et, avant d’apercevoir le ciel , les nuages et le soleil, le regard se pose sur l’immense architecture.

Palais de Holyrood

Palais d’Holyrood

En bas de la rue Royal Mile, se trouve le palais de Holyrood (annexe 6d).
C’est la longueur de cette rue, qui est d’ailleurs l’une des plus touristiques de la ville, qui a donné son nom à une mesure peu connue: le mile écossais !

Je suis émerveillé par la beauté des lieux. La rue est comme gravée dans un temps ancien, ce qui nous fait revenir en arrière avec un réel plaisir. Elle est comme un immense tableau où l’on déambule.

La maison Gladstone’s Land
Gladstones Land

Gladstones Land

Je décide, avant d’atteindre le château, de prendre un peu de temps dans l’une des nombreuses boutiques souvenirs, puis d’entrer dans la maison Gladstone’s Land.

Constuite en 1550 et conservée grâce au National Truste d’Ecosse, cette maison est l’endroit idéal pour observer la vie des familles aisées au 16ème et 17ème siècle.

La rencontre

J’en suis à la fin de la visite quand je vois, en sortant de la maison, une silhouette familière à quelques mètres de moi. Je suis stupéfait, il me semble que c’est la jeune femme de Glasgow qui marche d’un pas rapide vers le bas de la rue. Je décide de l’arrêter, elle se retourne, l’air sévère, me dévisage puis me reconnaît.

 » – Qu’est ce que vous me voulez, le frenchie, vous voyez pas que je suis pressée ?
– Désolé Mademoiselle, dis-je un peu rouge à cause de l’effort et d’un certain malaise.

Je prends un document dans un sac et je lui tends.

– Vous avez perdu ça à Glasgow. Je suis désolé, c’est un peu ma faute.

Elle prend le papier puis, quelques secondes plus tard, son visage s’éclaire. Sa mine est soudainement lumineuse. Elle prend une carte de visite de sa poche et me la tend.

– Voici mon numéro. Rendez-vous au Aizle le samedi 20 à 20h, ça te va le frenchie ? »

Je bégaie un oui, elle me fait la bise puis s’évapore dans la foule. Je suis sur un petit nuage et le château d’Edimbourg me paraît bien petit.

Je reprends mes esprits et décide d’aller visiter cette merveille. Cette visite restera gravée dans ma mémoire, je rentre exténué.

Je vais écrire à Tata Suzette… Et puis non. Je me décide, pour une fois, de l’appeller (annexe 6e).

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer