L’Ecosse est synonyme de légendes, de mystères et est une merveilleuse contrée à découvrir. Ce pays est un cadeau pour les amoureux de beaux paysages, de châteaux, de lacs, de whisky ainsi que pour aller découvrir par soi-même si ses nombreux autres clichés sont vrais. Nous en avons relevé 10.

1/ C’est quoi l’Ecosse ?

L’Ecosse fait partie du Royaume-Uni. Elle est située au nord de l’Angleterre, a de nombreux archipels et sa capitale est Edimbourg. Tout au long de son existence, l’Ecosse a connu de nombreux mouvements indépendantistes. Son drapeau est une croix de Saint André, une croix blanche sur un fond bleu roi. L’Ecosse est le résultat d’un mélange de cultures anglaise, celte et pictes dont l’héritage reste visible aujourd’hui encore avec les différentes langues qui y sont parlées tel que l’anglais, le scots et le gaélique écossais. Les paysages en Ecosse sont faits de montagnes, de lochs qui sont des lacs d’eau douce, de fjords et des plages de sable. Peu peuplée, l’Ecosse ne compte que 5 millions d’habitants qui se concentrent essentiellement dans ses plus grandes villes comme Glasgow, Edimbourg, Aberdeen et Dundée. L’Ecosse est surtout connue pour son whisky, Sean Connery, son petit déjeuner fait de porridge et surtout son haggis soit sa panse de mouton farcie. L’Ecosse c’est aussi le meilleure bœuf au monde, le Aberdeen Angus.

2/ C’étaient qui les Highlanders ?

Quand on pense à l’ecosse, les Highlanders viennent à l’esprit. Ils ont été popularisés par le film « Highlander » avec Christophe Lambert ou plus récemment par la série télévisée « Outlander » mais qui sont-ils vraiment ? Un highlander, à l’opposé du lowlander, est un montagnard de la région des Highlands qui porte un béret avec un chardon, un kilt en tartan, une tabatière en corne, une épée, aime se battre, parle gaélique, aime son indépendance, fait partie d’un clan et boit beaucoup. Jusqu’à la rébellion jacobite du 19ème siècle contre les Anglais, il y avait de nombreux highlanders en Ecosse avec leurs propres coutumes, les survivants ont émigré principalement en Australie. La vie des Highlanders fonctionnait dans un système de clans qui a existé du 15ème au 20ème siècle. C’était la culture écossaise traditionnelle qui a pris fin avec la défaite de Culloden et l’interdiction du port du kilt et du tartan en 1746. Les Highlands sont aujourd’hui l’une des régions les moins peuplées en Europe.

3/ L’histoire de la cornemuse

La cornemuse est un instrument à vent dont les ancêtres sont le hautbois et la clarinette. La cornemuse est née dans le nord de l’Ecosse. Sa poche permet de prolonger le son d’un souffle continu. Son origine reste assez mystérieuse mais son usage a été répandu dans toute l’Europe par les Celtes et les Romains. Elle n’aurait eu à l’origine qu’un seul bourdon à son arrivée au 15ème siècle pour ne prendre son aspect actuel à trois bourdons qu’au 17ème siècle. La cornemuse était principalement utilisée dans les fêtes de villages, les processions et les mariages jusqu’à la fin du Moyen Age. La cornemuse a ensuite été de moins en moins entendue en Europe suite à l’exode rural pour se concentrer principalement en Grande-Bretagne et plus particulièrement en Ecosse. Elle était très appréciée par les clans écossais qui avaient chacun leurs propres sonneurs et ce, jusqu’à leurs dissolutions au 18ème siècle. La cornemuse a ensuite retrouvé sa place lors des processions et déplacements militaires.

4/ Le mystère du kilt écossais

La première question qui vient à l’esprit quand on parle du kilt écossais est de savoir si oui ou non on porte quelque chose dessous ? A moins de vérifier par soi-même à ses risques et périls, cela reste sans réponse. Il est cependant important de préciser que traditionnellement il est censé se porter sans aucun sous-vêtement. Le kilt écossais fait partie du costume traditionnel qui a été porté jusqu’à son interdiction en 1746 après la défaite de la rébellion jacobite. Le filleadh beag ou kilt en gaélique, est une jupe faite dans un tissu en laine à carreaux, le tartan.

5/ Les châteaux en Ecosse

Quand on pense à l’Ecosse, on pense souvent à un château hanté donnant sur un lac. Ce n’est pas loin de la vérité. Il existe de nombreux châteaux en Ecosse que l’on peut visiter ou y séjourner si on le souhaite. Les châteaux écossais sont des vestiges de l’époque où l’on devait de protéger contre les ennemis de son clan et démontrer sa force. Certains sont majestueux, d’un style gothique ou classique, d’autres ne sont que des ruines. Faire la liste de tous les châteaux écossais est impossible mais il y en aurait au moins 400.

6/ La légende du Loch Ness

Le lac du Loch Ness se trouve dans la région du Great Glen ou Glen More, sillon qui divise les Highlands de la Mer du Nord à l’Atlantique. Un monstre marin, Nessie, qui mesurerait entre 4 et 5 mètres de long, se cacherait dans ce loch, ce lac qui fait 40 kilomètres de long et 1.5 kilomètre de large et qui a une profondeur de 230 mètres. La légende moderne du Loch Ness date des années 1930. Nessie se cacherait dans les eaux douces de ce lac des Highlands et ressemblerait à un serpent de mer

. Ce monstre est devenu un véritable symbole de la cryptozoologie ou l’étude des animaux cachés ou imaginaires. Le récit du monstre du Loch Ness serait lié selon certains aux mirages à la surface du lac que l’on peut parfois apercevoir. D’autres pensent à un canular ou à une volonté d’attirer le chaland. Que l’on y croit ou non, le monstre du Loch Ness est entré dans la légende et a été filmé et pris en photos plusieurs fois. Il a fait l’objet d’histoire, de films, de bd et de dessins animés. Le meilleur endroit pour avoir une chance de l’apercevoir serait près des ruines du château d’Urquhart.

7/ Le whisky écossais

Le scotch whisky est « la » boisson nationale dont les origines remonteraient au 15ème siècle. L’Ecosse est après tout le pays qui compte le plus grand nombre de distilleries au monde. Depuis les années 1980, un effort a été fait pour promouvoir et spécifier le whisky écossais. Chaque région de production a sa propre particularité. Les whiskies des Lowlands sont frais et floraux, ceux des Highlands sont vieillis avec des arômes de genets et de tourbe. Les whiskies de la région de Speyside sont fruités, ceux de l’Ile d’Islay sont terreux et fumés. Enfin, les whiskies en provenance de Campbeltown et de l’Ile de Skye ont des arômes poivrés et boisés. L’Ecosse, tout comme la Grande-Bretagne, a aussi de nombreux pubs où on y déguste de la bière, l’autre boisson emblématique et où on y regarde le rugby, l’un des sports les plus appréciés dans le pays. L’Ecosse propose également le snake-bite, une boisson qui est un mélange de cidre et de bière servi dans les pubs.

8/ Le déboisement des Highlands

L’Ecosse est un pays parsemé de montagnes mais c’est également un paysage dévasté. Il y a très peu de forêts car elles ont été déboisées et ce, depuis le Moyen Age, ne laissant que de grandes landes pleines de fougères et de bruyères. L’Ecosse a cependant commencé un programme de reboisement progressif pour ces 20 prochaines années principalement en pins d’Ecosse. Cela permettra de promouvoir à nouveau un peu d’agriculture qui est très limitée à cause des sols appauvris suite au déboisement et aux sols montagneux.

9/ L’Auld Alliance

L’Auld Alliance ou le lien franco-écossais date du 13ème siècle avec la signature d’un accord militaire et commercial entre Philippe le Bel et John Balliol. Au 16ème siècle, sous la régence de Marie de Guise mère de Marie Stuart reine d’Ecosse, ces liens entre la France et l’Ecosse se sont renforcés. La fin de l’Auld Alliance ou vieille alliance par le Traité d’Edimbourg n’entache cependant pas ces rapports d’amitié entre les deux pays. De nombreux mariages nobles avaient lieu entre nos deux pays et il était de coutume pour les jeunes nobles écossais de parfaire leurs éducations en France. C’est l’Acte d’Union en 1707 qui marque un frein à cette alliance en associant l’Ecosse à l’Irlande et au Royaume-Uni mais aussi avec le glas de la culture traditionnelle écossaise imposée par l’Angleterre après la défaite de Culloden en 1746.

10/ La pluie en Ecosse

Le mauvais temps est légion en Ecosse. Le pays a un climat tempéré océanique et est influencé par le Gulf Stream. La carte climatique écossaise est complexe et elle varie selon les régions et les altitudes. Il pleut en général beaucoup et les hivers sont rigoureux en raison de la proximité avec le cercle polaire. Ce mauvais temps en fait également son charme et donne cette couleur verte aux landes remplies de fougères et de lichens. Les nuages, la brume qui monte des collines et la proximité de la mer forment un véritable poème pour l’œil.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer