La belle Ecosse est une destination de rêves ! Entre ses beaux paysages se défilent de magnifiques monuments qui reflètent un passé glorieux, des villages, des îles exceptionnelles et bien d’autres encore. Si l’Ecosse vous parle, c’est parce que son charme irrésistible vous a séduit. En découvrant cette destination, vous allez également découvrir une tout autre vision du terme cadeau. Les forêts comestibles vous procureront le plaisir d’offrir et d’aider les incroyables insectes butineurs.

De retour à l’époque des chevaliers

Au XIIe Siècle, les monarques sont décrits comme étant des Scoto-Normands qui préféraient la culture française à la culture écossaise indigène. Au fur et à mesure que les burghs, les premières villes, apparaissent, l’anglais moyen s’impose également.

En 1286, l’Ecosse se rapprochait de ses voisins continentaux et anglais grâce à ses développements institutionnels, économiques, législatifs et culturels.

Hors du Lothian, la population parle le gaélique ; et les chevaliers normands y étant minoritaires. Suite à la « conquête normande » de David Ier, les guerriers écossais se divisaient en deux catégories : l’armée gaélique et l’armée féodale. La première constitue la grande partie de toutes les armées de l’Ecosse. La deuxième quant à elle est considérée comme étant la plus prestigieuse de la chevalerie européenne.

Selon les sources contemporaines, les chevaliers produisaient beaucoup de pression. Les Gaels, dont le porte-parole est Máel Ísu, s’opposaient au placement de guerriers français dans l’avant-garde de l’armée royale. Toutefois, la culture militaire française apportait de nombreux avantages. Les chevaliers utilisent des armures complètes et coûteuses, contrairement aux Ecossais qui sont nus d’armure. De plus, leur cavalerie est lourde et ils possèdent beaucoup d’armes, à savoir des engins de siège, des arbalètes, de nombreuses techniques de fortification plus perfectionnées que celles des Ecossais. Du fait de leur origine étrangère, ils sont plus dépendants du roi, donc de fidèles vassaux.

Les châteaux d’ecosse

L’ancien territoire des Scots et des Pictes regorge de nombreux sites très impressionnants. Qu’ils soient sur un paysage désertique ou encore juché sur une petite île, ils continuent de se dresser fièrement. Les châteaux sont de véritables trésors médiévaux qui ont su se conserver au fil des siècles. Leur merveille architecturale, leur ruine pleine de romantisme font de ses châteaux de grands vestiges sortis tout droit des contes de fées. Certes, la plupart d’entre eux sont des ruines, mais des habitants assez particuliers y ont trouvé leur demeure : les fantômes ! Les premiers châteaux d’Ecosse ont été ravagés par les canons et les engins de siège. Mais ils ont été grandement reconstruits et rénovés au cours des siècles. Le château d’Urquhart, dont les fortifications dominent le Loch Ness, en est un bon exemple. Il s’en est de même pour le château de Caerlaverock dans la région de Galloway et le château de Kildrummy dans les Grampians.

Le château de Kelburn

Le château de Kelburn se trouve près de Largs, dans l’Ayrshire. Ce site se particularise par son mur extérieur qui ne cesse d’impressionner tous les visiteurs. Y figure une peinture qui représente des personnages emmêlés. Très atypique, cette peinture a été considérée comme étant le meilleur exemple d’art urbain dans le monde. Pour l’intérieur, le décor est entièrement en opposition à celui de l’extérieur. Le luxe et le sophistiqué prennent le dessus. Le cadre du château est décoré d’une forêt secrète, d’un jardin chinois, de maison en pain d’épice et de chutes d’eau.

Le château de Floors

Le château de Floors surplomb le fleuve Tweed et les monts de Cheviot. Situé en plein cœur des Scottish Borders, à Kelso, il est le plus grand château habité d’Ecosse. Il est également la résidence du duc et de la duchesse de Roxburgh, ainsi que de leur famille. Ce site possède de nombreuses œuvres d’art très raffiné comme les antiquités hors prix et les tapisseries intemporelles. Les salles du château sont très somptueuses et splendides. Sur le houx, vous pouvez retourner vers le passé et imaginer les derniers instants de vie de Jacques II, tué en 1460.

Le château de Dunrobin

Le château de Dunrobin se distingue sur toute la côte nord, près de Dornoch. Sa conception à la française impressionne et émerveille tous les amoureux de l’architecture. Cet édifice d’un blanc âcre se distingue parfaitement du décor vert qui l’entoure. Avec ses 189 pièces, le château est le plus grand du nord des Highlands et le plus septentrional d’Ecosse. Sa conception date des années 1300. Il était la demeure des comtes et des ducs de Sutherland. Sir Robert Lorimer fut chargé de sa décoration intérieure et Sir Charles Barry pris en charge sa magnifique architecture et ses flèches identiques aux contes de fées.

Les jardins du château de Drummond

Sans équivoque, les jardins du château de Drummond font partie des plus beaux lieux du vieux continent. L’édifice du château n’est pas ouvert au grand public, mais ses fabuleux jardins formels en terrasses peuvent être fréquentés. Situés dans le Perthshire, près de Crieff, les jardins se caractérisent par un agencement horticole. Une croix de St André doté en son centre d’un cadran solaire multiple du XVIIe Siècle. Depuis les jardins, une vue à couper le souffle qui donne sur le château et les environs s’offre aux visiteurs.

Le château de Culzean

Situé en haut d’une falaise, le château de Culzean préserve entre ses murs une histoire captivante. Dans son cadre exceptionnel, l’architecte Robert Adam a imprégné à ce bâtiment un style géorgien. Avec un emplacement surprenant, le site est considéré comme étant l’une des plus populaires attractions touristiques d’Ecosse. Le château de Cuzean se trouve sur la côte de l’Ayrshire, près de Maybole, et est entouré par le parc de Culzean et ses 242 hectares. Les magnifiques jardins aménagés, les bois luxuriants et le littoral escarpé promettent des visites en plein air extraordinaires.

Les magnifiques paysages écossais

Pour les amoureux de Dame Nature, les ressources en Ecosse n’en finissent pas de séduire. Que ce soit des forêts, des montagnes, des parcs, des espaces naturels ou encore des plages. Tous aussi merveilleux les uns que les autres, les paysages écossais promettent des séjours très mémorables. La plus haute montagne de l’Ecosse et du Royaume-Uni, le Ben Nevis, promet des escalades et des randonnées époustouflantes. Les différents lochs offrent également des moments magiques lors des promenades. Ces premiers étant de grandes étendues d’eau entourées de mystérieuse faune et flore. Peut-être que le légendaire monstre du Loch Ness sera aussi au rendez-vous !

Les îles écossaises

Les nombreuses îles écossaises offrent également un cadre idyllique pour de magnifiques séjours. L’île des Orcades, de Skye, des Shetland, d’Islay, la région d’Argyll, ainsi que 23 autres îles forment les hébrides intérieures. Il existe également les hébrides extérieures. Leurs attraits paradisiaques vous plongent dans de nouvelles découvertes avec la faune et l’environnement locaux. Des aigles marins, des requins-pèlerins, des grottes, des menhirs et bien d’autres encore. Pour plus d’aventures et d’émotions, vous avez la possibilité de voyager d’île en île.

La permaculture

Le domaine de la permaculture tient une place de plus en plus importante en Ecosse. Il s’agit d’une méthode globale et systématique qui vise à concevoir des systèmes, tout en conservant l’écologie naturelle et la tradition. Ce mode d’action prend en compte la biodiversité de chaque écosystème. Très économique en termes d’énergie, la permaculture respecte les êtres vivants tout en laissant la nature à l’état le plus sauvage qui soit. Elle utilise également les notions de paysagisme, d’écologie, d’agriculture biologique, d’éthique, de biomimétisme, de pédologie et de philosophie. L’agriculture est le premier objet de la permaculture et le plus étudié. Étant donné que les écosystèmes naturels sont plus productifs, comparés aux systèmes de production humains, la forêt est une excellente source d’inspiration.

Les forêts comestibles et les insectes butineurs

Les forêts comestibles, ainsi que l’agroforesterie sont basées sur des systèmes de polycultures qui rassemblent des plantes vivaces et annuelles. Les systèmes étant auto-fertiles et auto-régulées par la plantation de plantes-support, à côté de plantes comestibles (légumes, fruitiers, plantes médicinales et autres). Dans de nombreux cas de designs permaculturaux, il est plus fréquent d’utiliser des animaux au lieu des humains. Les forêts comestibles servent également de refuges aux insectes butineurs. Ces derniers, même avec la pureté de l’air et de l’écosystème, sont en voie de disparition. En plus de la pollinisation et l’utilisation de pesticides, la destruction massive de leur habitat et la perte de biodiversité de leur nourriture mènent à cette perte. La mise en place des forêts comestibles dans toutes les régions d’Ecosse se présente comme une solution efficace face à ce dilemme. Ce sont de véritables refuges pour ces petits invertébrés. Pour les amoureux de la nature et des insectes, mais également pour ceux qui aiment améliorer l’écosystème, vous avez la possibilité de participer à la création d’une forêt comestible au beau milieu du paysage pittoresque écossais. C’est tout simplement un cadeau idéal pour vous tout en ayant beaucoup de plaisir. De plus, votre action aura un important impact à travers les nombreuses générations à venir. Vous pouvez également faire un geste en mémoire d’une personne qui vous est très chère. Vous avez aussi la possibilité de bénéficier d’une partie de vos actions pour plus de vitamines et de boost. De nombreux professionnels sont à votre disposition pour vous accompagner dans toutes les étapes nécessaires à suivre et dans la mise en place de votre projet. Les plantes vous appartiennent à vie désormais. Vos droits de récolte sur la forêt comestible de votre choix dans toute l’Ecosse vous sont transmissibles.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer