Les préparatifs de Noël en Écosse

Fêter Noël a été interdit en Écosse pendant près de 400 ans !

 

Jusqu’en 1560, la fête de Noël s’appelait Yule avant d’être rayée de la liste…

Cette interdiction date d’Oliver Cromwell qui régnait sur le Royaume Uni en 1647 et a été maintenue par l’église presbytérienne (église protestante écossaise).

La nouvelle année était donc la célébration que l’on attendait avec la venue de Santa Claus le 1er janvier. On appelle ce jour Hogmanay,  mot qui provient du français pour dire « un homme est né », étrange relation avec Noël finalement….

C’est depuis 1958 que nos amis écossais considèrent le 25 décembre comme un jour férié, célèbrent ce jour et préparent la venue de Santa Claus.

Les jours sont très courts à cette époque de l’année. Il fait nuit jusqu’à 8h30 et de nouveau à partir de 15h30… Le temps est généralement bien froid,  un froid sec revigorant. Les illuminations sont donc importantes pour le moral de chacun.

 

Comme dans de nombreux pays, les festivités de fin d’année commencent assez tôt, et en Ecosse, c’est la Saint Andrew (fête nationale écossaise), le 30 novembre, qui donne le signal de départ.

Dans les familles écossaises, on prépare les cartes de Noël qui seront envoyées à la famille et aux amis.

Et grâce au Prince Albert – pas celui de Monaco – mais le mari de la Reine Victoria, qui s’est inspiré d’une coutume germanique, on installe le « Christmas tree » dans le salon.

 On accroche du gui sous la porte, et faites attention à qui vous accompagne au passage de cette porte ….. vous devrez l’embrasser.
Prudence donc, lorsque vous rentrez de promenade avec votre brave vieux toutou qui a une haleine de poney….

Il y a une superstition qui, pour éviter aux esprits de rentrer chez vous par la cheminée, vous conseille fortement de maintenir le feu allumé la veille de Noël.

On va également préparer quelques « gourmandises » :

Les « mince pies » tourtes sucrées à bases de fruits, de viande et d’épices. Le mot « mince » n’a rien à voir avec le côté diététique ou léger… non, non….

Le « Christmas cake » gros gâteau de Noël aux fruits confits, dont les ingrédients varient selon les régions. Pour découvrir une recette : https://www.scotlands-enchanting-kingdom.com/christmas-pudding-recipe.html

Et comme les bonnes résolutions ne se prennent qu’à partir du 1er janvier, on continue Noël avec le « Christmas pudding » arrosé de brandy, et flambé.

La veille de Noël (Christmas Eve), les enfants tremblent d’impatience dans l’attente de recevoir des cadeaux.
Selon les demeures, certains reçoivent les gros cadeaux placés sous le sapin tandis que les petits présents sont glissés dans une chaussette suspendue au bout du lit. Certaines familles utilisent une taie d’oreiller à la place de la chaussette. Le repas de Christmas Eve est un dîner normal.

Le jour de Noël, la famille se rassemble pour ouvrir les cadeaux et partagés un grand déjeuner de Noël.

Tout le monde espère la neige en ce jour particulier.

Les cadeaux sont défaits avec précaution et l’on conserve l’emballage cadeau pour le réutiliser.

Le 25 décembre au soir, les tables sont joliment décorées et il est coutume d’avoir des Christmas Crackers : bande de papier qui émet un petit bruit de pétard quand on tire de chaque côté dans des papillotes accompagnée d’une blague, d’une surprise et d’un chapeau que l’on porte toute la soirée.

 Le menu débute souvent par une soupe en général à  base de carotte et de coriandre, ou de saumon fumé. Le plat principal étant souvent une dinde farcie rôtie accompagnée de pommes de terre, de panais, de rouleaux de bacon et de chipolatas, de choux de Bruxelles, carottes, petits pois. Le tout servi avec une gelée de cranberry. Les desserts sont traditionnellement le Bannock qui est un gâteau à  base d’avoine et le Selkirk Bannock gâteau de Noël avec des fruits confits et glaçage qui peut être préparé jusqu’à  6 semaines à  l’avance (https://foodanddrink.scotsman.com/food/a-history-of-the-selkirk-bannock-including-recipe-for-making-your-own/) ou bien le célèbre Cranachan (https://www.rampantscotland.com/recipes/blrecipe_cranachan.htm)

.

 

Le 26 décembre est appelé le Boxing Day ou encore St. Stephen’s Day.

L’origine du terme Boxing day vient du temps où les Lords et Ladies d’un château ou d’une terre avaient pour usage de réunir les personnes à leur service pour une distribution de cadeaux. Ces cadeaux étaient en fonction du statut du travailleur et de la taille de la famille.
On pouvait trouver dans des boites (boxes) d’où le nom Boxing Day des vêtements, des outils, du sel, des épices, de la viande, poisson ou autres produits alimentaires qui poussaient sur le domaine pour la confection du pain.

« Boxing day », est une journée consacrée aux visites à la famille ou aux amis, des rencontres sportives sont organisées. Une autre version sur l’origine du terme « boxing »  qui n’a rien à voir avec le « noble art », mais se rapporte à « box », boite. En effet, en Grande-Bretagne, une coutume voulait que les commerçants recueillent des «boîtes de Noël », des étrennes, le lendemain de Noël en guise de remerciements pour un service de qualité pendant l’année écoulée.

Le 26 décembre est un jour férié en Ecosse, c’est devenu le premier jour des soldes d’hiver !

Vous le voyez, la période de fin d’année est très festive, et si vous avez envie de découvrir ces fêtes en Ecosse, voici quelques liens pour savoir ce que certaines villes organisent :

A Glencoe

A Aberdeen

A Inverness

A Edimbourg

A Glasgow

Le temps de Noël s’achève pour laisser la place à Hogmanay (le nouvel an écossais).

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez agir pour l'écosse ?

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer