Cadeau écologique : une parcelle de terre souvenir dans les Highlands, refuge pour chats sauvages

42,00354,00

Achat d’une parcelle de terre dans les Highlands pour créer un Refuge pour les Chats Sauvages

Effacer

Titre Choisi *

Veuillez choisir un titre

Prénom et Nom du futur Propriétaire *

Date

Merci d’indiquer une date qui sera inscrite sur l’acte de propriété ex. 10 mai 2015 – il est possible d’antidater les documents – choisissez une date qui vous tient à coeur

Message

Veuillez composer un message (1 phrase) qui sera inscrit sur le courrier de bienvenue

Papier Cadeau

Veuillez indiquer si vous souhaitez un paquet cadeau (4,99 €)

UGS : N/A Catégorie :

Description

 

Sauvons les Chats sauvages en Ecosse et devenez Lady, Laird ou Lord of Wildernesse

Vous choisissez l’aide que vous souhaitez apporter, toutes les formules comprennent une parcelle souvenir de 1 square foot (30 x 30 cm) . Le tableau ci-dessous présente le contenu de chaque Pack.

Un code vous sera confié pour avoir accès à la traduction des documents ainsi que l’état d’avancement du projet.

 

 

 

Nom de l’option/contenu des packs Kitten  

Playful

Practised  

Prime

42 € 70 € 141 € 354 €
Parcelle de terre souvenir de 1 sqft dans wildernesse wood

Vous pouvez venir visiter votre terre quand vous le souhaitez

x x x x
Certificat indiquant l’identité du propriétaire ainsi que le titre de Laird, Lord ou Lady de Wildernesse, la référence de la parcelle et sa localisation x x x x
Une brochure contenant les informations du projet et tous les efforts effectués pour sauver les chats de leur extinction. x x x  

x

 

Un DVD vous expliquant comment votre aide fait la différence. x x x  

x

 

Participation pour la fourniture d’un collier émetteur. Nous pouvons alors étudier les mouvements des chats sauvages et prendre en compte toute la zone que nous avons besoin de protéger x
Participation à la castration d’un chat errant. Stériliser les chats errants est la base de notre programme de sauvegarde. Le bien être de l’animal est notre principale priorité et nous remettons les chats stérilisés à l’endroit où nous l’avons trouvé. C’est le seul moyen d’éviter l’hybridation et la disparition du chat sauvage écossais. x
Participation pour la fourniture d’une caméra espionne : Notre programme de conservation utilise beaucoup de caméras à détection de mouvements. Elles nous permettent d’observer la vie sauvage sans causer de dommage. Nous utilisons les images pour identifier les chats dans une zone donnée. Cela permet à la fois de cibler nos efforts pour identifier les chats errants à stériliser.  

 

x

Le Chat Sauvage d’Ecosse est une espèce qui s’est forgée une réputation pour son indépendance et sa férocité. C’est certainement l’emblème parfait pour l’Ecosse indépendante, mais il pourrait bientôt disparaître de nos côtes. Le Scottish National Heritage pense qu’ils seraient encore 400 à vivre à l’état sauvage. L’association Scottish Wildcat craint qu’il n’en reste qu’une quarantaine. Même si leur population peut se compter en centaines, cela veut dire qu’il y a moins de membres du seul chat originaire de Grande Bretagne que de tigres sauvages. L’avenir de ce mammifère emblématique écossais est terriblement incertain, peu importe le nombre. Comment est-ce arrivé et que pouvons-nous faire maintenant pour sauver le chat sauvage.

Le premier problème pour le chat sauvage des Highlands est que sa population a été considérablement réduite suite à la perte de leur habitat. Le chat sauvage a disparu d’Angleterre et du Pays de Galle dans les années 1800. Puis ils ont disparu du sud de l’Ecosse. Les seuls qui restent maintenant sont les quelques centaines dans les Highlands.

Toutefois, ce n’est plus le manque d’habitat qui menace à l’heure actuelle les derniers Chats Sauvages britanniques. C’est la propagation des chats domestiques. Des chats de compagnie reviennent à l’état sauvage et créent des colonies. Ces groupes se forment près des villages et des fermes. Certains de ces anciens chats domestiques rencontrent des Chats Sauvages et s’accouplent. Les femelles donnent naissance à des chatons qui ne sont pas des Chats Sauvages pure race. Petit à petit, l’espèce perd ses spécificités et sa vigueur pour devenir hybride.

« Le chat sauvage des Highlands est principalement éradiqué par une espèce étrangère invasive : le chat domestique » explique Steve Piper, la force motrice de l’Association Scottish Wildcat. « Selon les estimations, il y aurait actuellement jusqu’à 100 000 chats domestiques qui seraient revenus à l’état sauvage dans les Highlands. Le fait que les chats domestiques puissent survivre démontre leurs ingéniosités. Cependant, leur réussite –mesurée par leur population- met en exergue le genre de problèmes que rencontre le Chat Sauvage des Highlands de nos jours. Ils sont -au mieux- quelques centaines parmi 100.000 chats domestiques errants. Le Chat Sauvage devient exogame. »

Guide des Espèces

Les Chats Sauvages des Highlands sont plus grands, plus lourds et possèdent une fourrure plus dense que le chat domestique qui est un descendant de chats sauvages provenant du Moyen Orient. Les Chats Sauvages Ecossais ont une queue particulièrement touffue annelée avec le bout noir.

Les lapins sont en grande partie le régime du Chat Sauvage des Highlands. Campagnols et souris sont également une importante source de nourriture.

Les Chats Sauvages préfèrent les terrains boisés comme habitat et on les trouve rarement à une altitude supérieure à 500 mètres. Un male a généralement un territoire de 5 à 8 km2, une femelle, entre 2,5 et 5 km2.

Les males en général plus grand que les femelles pèsent entre 3,8 et 7,3kg. Le poids moyen est de 5,3 kgs. Les femelles varient de 2,4 à 4,7 kgs avec une moyenne de 3,7 kgs.

Les Chats Sauvages des Highlands forment la population la plus au nord des Chats Sauvages d’Europe, Felis silvestris silvestris, et sont généralement considérés comme une sous-espèce distincte, Felis silvestris grampia.

Les Chats Sauvages s’accouplent de février à mars et les chatons –au nombre de 2 à 4- naissent en avril et mai. Vers l’âge de 10 semaines, les chatons commencent à suivre leur mère à la chasse et quitteront leur repaire vers l’âge de 5 mois pour trouver leur propre territoire.

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à découvrir l’interview du Docteur Paul O’Donoghue dans notre blog 

 

Information complémentaire

Option choisie

Kitten (42 €), Playful (70 €), Practised (141 €), Prime (354 €)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Cadeau écologique : une parcelle de terre souvenir dans les Highlands, refuge pour chats sauvages”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer