Créature surnaturelle du folklore écossais, le Wulver est au coeur de bien des légendes.

 

 

Il n’est ni loup ni homme.

 

Esprit immortel des îles Shetland né dans un temps oublié, le Wulver, tête de loup, corps d’homme, tient à sa solitude. Il vit dans des caves, reculé du monde, là où le bruit de la mer berce son sommeil et lui fait oublier la misère des hommes.

 

Si vous plissez les yeux en regardant vers le large, peut-être l’apercevrez-vous à travers la brume ; il sera assis sur son rocher, le Wulver’s Stane, en train de pêcher son repas quotidien. Vous auriez de la chance car cela fait plus d’un siècle que personne ne l’a vu. Et pourtant on entend encore parler de lui, de cet homme-loup bienveillant. Attention, il n’est pas un loup-garou ! Il n’a jamais été un homme, il n’a jamais changé de forme. Il est tout simplement né, évolué du loup, son corps humain recouvert d’une épaisse fourrure brune, ses yeux sombres et intelligents dans sa tête de loup. Il est le symbole de l’entre-deux entre le loup et l’homme, un équilibre immuable et insaisissable.

 

Durant des siècles il a parcouru les îles Shetland, cohabitant de loin avec les êtres humains qu’il aimait protéger. On disait de lui qu’il était doux, généreux et bienveillant, et qu’il ne s’était jamais montré agressif à moins d’avoir été attaqué. 

Si vous étiez un voyageur perdu dans la brume, il vous trouvait et vous guidait vers les lumières de la ville ou du village le plus proche. Si vous aviez faim, il n’était pas rare qu’il partage le fruit de sa pêche avec vous, laisse un ou deux poissons sur le rebord de votre fenêtre. Si vous étiez mourant il venait s’asseoir devant votre porte, calme et triste, pour payer ses respects.

Certains considéraient que croiser son chemin leur porterait chance car il les mènerait vers des trésors enfouis. Pour d’autres il n’était qu’un présage de mort à éviter à tout prix.

Il n’y a plus de signe de lui depuis la fin du vingtième siècle, mais sait-on jamais, il est peut-être encore là-bas sur son rocher, ou à l’abri dans une cave, attristé par les malheurs humains. Peut-être arpente-t-il encore le paysage à la recherche de voyageurs égarés.

Alors n’ayez pas peur si perdu dans les Shetland vous voyez une créature surgir de la brume, car ce sera le Wulver. Il aura un corps d’homme avec une tête de loup et il sera peut-être un peu timide. Souriez-lui, car il sera là pour vous aider à retrouver votre chemin. N’ayez pas peur ! Il ne vous mangera pas, il n’aime que le poisson – et d’ailleurs si vous avez faim il partagera même son repas avec vous.

Alors ouvrez bien les yeux, et croyez-y très fort… Le Wulver rôde peut-être encore…

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer